La Course du Soleil, Nice-Monaco 
UN AVANT GOUT DE LA COURSE 
 
Du départ : port de Nice. l’avenue Franck Pilatte, après avoir parcouru 400m, se cabre un peu pour vous permettre d’atteindre la basse corniche. Surplombant la mer, un superbe panorama sur la ville de Nice ( le château, l’aéroport) s’offre à vous. Le Boulevard Maeterlinck  mène au 2ème Km là où ce dernier laisse le soin à l’avenue Princesse Grâce de vous conduire à Villefranche. 
L’histoire a laissé des traces, jugez-en par vous-mêmes au passage de la Citadelle, qui garde depuis des siècles une des plus belles rades. Longeant cette dernière, la Promenade des Marinières vous invite à pénétrer dans St Jean Cap Ferrat par l’avenue de Grasseuil.  
C’est entre de majestueuses villas que le parcours vous fait déboucher sur le petit port de St Jean.  
Quelle féerie, la mer face à vous et la montagne sur votre gauche. Perché là-haut c’est Eze-Village . Du port après avoir passé la mairie, un chemin longeant le bord de mer, appelé Promenade Raymond Rouvier vous amène à Beaulieu par la Baie des Fourmies. 
Quelques mètres plus loin le casino vous salue avant que vous puissiez admirer la Rotonde. 
Vous venez d’en terminer avec les 10 premiers kilomètres. 
Descente vers le port, la Petite Afrique, et juste après le passage du pont du chemin de fer, c’est la ligne droite d’Eze s/mer qui se déroule sous vos pieds. Au bout c’est le début de la montée du Cap Estel qui vous laisse souffler après St Laurent d’Eze. 
Entrée dans Cap d’Ail, nous regrettons de ne pas vous faire découvrir son sentier du Bord de Mer. Enfin, sachez que le tsarévitch Georges Romanov, les frères Lumière, Elisabeth d’Angleterre, Churchill, Gréta Garbo, Sacha Guitry y ont séjourné. 
Au fait vous êtes au 18ème Km, ici la ville est toute en longueur. D’ailleurs en la quittant, il ne suffit plus que de faire 1 Km avant d’être à l’arrivée sur le parvis du stade Louis II dans le quartier Fontvieille à Monaco. 
 
Voici ce qu’aurait pu écrire Jean Bouin après avoir remporté cette épreuve en 1911.. !!